L'actualité du digital

Ce que LinkedIn ne fera pas pour vous

formation LinkedIn

LinkedIn est LE réseau social professionnel. En France il est en forte augmentation, passant de 10 millions d’utilisateurs en 2015 à 14 millions en 2017 (chiffre blog du Modérateur) et de 400 à 500 millions au niveau mondial. Pour les responsables marketing en B2B, c’est la plateforme n°1 pour générer des leads (pour 59% d’entre eux). 

Avec ces chiffres, il est normal de vouloir ouvrir un compte LinkedIn en espérant pouvoir attirer des prospects qualifiés rapidement. Pour pouvoir bénéficier des avantages réels, que propose la plateforme, il est important d’abord de comprendre ce que vous pouvez en espérer.

LinkedIn est là pour

  • développer votre notoriété sur le net
  • asseoir votre statut d’expert
  • développer votre réseau
  • trouver du travail
  • embaucher des personnes
  • trouver des partenaires
  • trouver des clients

Si LinkedIn est un formidable outil pour atteindre tous ces objectifs, cela reste un outil. Selon la façon dont vous l’utilisez, il pourra dépasser vos objectifs, ou être complètement inutile. Pour l’instant la majorité des membres LinkedIn ne sont pas des utilisateurs. Selon les chiffres du blog du modérateur, en 2017, 75% des membres de LinkedIn ne sont pas actifs.

Pour pouvoir bénéficier de toutes ces possibilités, vous devez être actif sur LinkedIn. LinkedIn va valoriser vos actions, mais ne les fera pas à votre place.

Voici un petit tour d’horizon de ce que LinkedIn ne fera pas pour vous :

 Définir votre expertise

Avec LinkedIn vous allez pouvoir être connu, sur vos compétences fortes et distinctives. Cela reste votre travail de les déterminer. Dans son très bon livre « known », Mark Schaeffer nous explique comment définir son expertise.

Il y a deux éléments importants à prendre en compte :

  • Le premier est de trouver sur quel sujet nous souhaitons être reconnu comme excellent. Pour cela il faut faire un peu d’introspection et trouver ce qui nous passionne véritablement. Ce qui est très bien résumé dans cette vidéo de Steve Jobs 

  • Le deuxième point est de déterminer à quel public nous allons nous adresser. Tous ces points forts que vous avez trouvé, doivent avoir un public. Est-ce que vos points forts aident un public à aller mieux. Pour vous aider à définir votre cible, vous pouvez télécharger notre guide buyer persona.

Publier du contenu sur LinkedIn

Avoir un beau profil LinkedIn, avec une jolie photo, un résumé intéressant et un CV à jour est indispensable mais pas suffisant. Il faut aussi publier du contenu. Vous avez défini votre expertise, il vous faut maintenant la démontrer en publiant un contenu intéressant, basé sur les attentes de vos persona et lecteurs réguliers, en respectant un calendrier de parution.

Interagir avec la communauté sur LinkedIn

La raison pour laquelle vous publiez est de faire connaître votre expertise. Si vous voulez que votre public interagisse avec votre contenu, il est important aussi d’interagir avec le leur. Vous avez à votre disposition 3 outils pour cela :

  • les like (vous approuvez ce qui a été publié)
  • les commentaires (vous donnez votre opinion sur ce qui a été publié)
  • les partages (vous reprenez à votre compte ce qui a été publié).

Vous pouvez (devez !) aussi écrire à vos contacts pour garder le lien. Interagir avec votre réseau ne doit pas prendre plus de 10 minutes par jour.

Rencontrer les gens IRL (In Real Life)

Ce réseau social virtuel fonctionne d’autant mieux si vous prenez la peine de rencontrer vos interlocuteurs. N’hésitez pas à prévenir votre réseau lorsque vous assistez à un événement, voir inviter les à déjeuner. Il est important de laisser un peu de physique dans ces relations virtuelles.

Prospecter !

Avec LinkedIn, vous pouvez asseoir votre autorité, interagir avec vos clients et prospects. Parfait, mais surtout, vous allez aussi pouvoir prospecter ! Le but ultime reste de développer votre business, et sans une démarche proactive de votre part il ne se passera rien. LinkedIn va vous permettre d’avoir des raisons de rentrer en contact avec vos futurs clients. Ce ne sera plus du « cold calling », qui agace tout le monde et dont les résultats sont en chute libre, mais du « warm calling », où vous appelez quelqu’un en ayant quelque chose de pertinent à lui dire. Attention cependant à la façon de prospecter, elle a aussi évolué. Si vous voulez en savoir plus sur cette nouvelle approche de prospection, vous pouvez lire cet article

LinkedIn s’est rapidement développé pour devenir la première plateforme professionnelle. Apprendre à le maitriser n’est pas sorcier, mais sans une vraie implication, vous risquez de passer à côté de nombreuses opportunités.

Contacter-moi pour un audit gratuit de votre profil LinkedIn

Renaud Vuillet

Réservez une réunion téléphonique avec Renaud 

Renaud Vuillet, responsable de la stratégie Inbound à Pluvian, GrenobleCet article vous est présenté par Renaud Vuillet, responsable de la stratégie Inbound à Pluvian. Il a travaillé pendant plus de vingt ans en tant que responsable marketing dans l’industrie et a vécu de l’intérieur l’arrivée du digital dans les entreprises. Témoin du besoin d’explication et d’accompagnement, il s’est spécialisé en Inbound marketing.


Cet article pourrait vous intéresser

Les sept erreurs qui plombent votre stratégie Inbound marketing

mettre en place une stratégie Inbound marketingLe succès de la stratégie Inbound marketing a conduit à une croissance exponentielle des contenus mis en ligne. Aujourd'hui pour sortir du lot, il faut une approche rigoureuse, et éviter ces erreurs, pour apparaitre dans les premiers sur les moteurs de recherche.

>>>>> Lire l'article


Cet article pourrait vous intéresser

Marketing automation et service commercial : prospection is not dead !

Prospection is not deadProspection is not dead! Elle a simplement évolué. Voici mon retour d'expérience du pipeline generation bootcamp organisé par Dan Tyre, afin de nous mettre au gout des dernières évolutions de la démarche commerciale.

>>>>> Lire l'article


>>>>> Pour en savoir plus sur le thème de l'Inbound marketing et du ROI, consultez nos articles sur ce thème